La sophrologie

enseignée à l’ISRA

Pratiquer la sophrologie

Créée en 1960 à Madrid par le professeur Caycedo pour aider à soulager les souffrances des malades, la Sophrologie s’est naturellement développée dans un premier temps dans le milieu médical clinique.
Puis face à l’évolution extrêmement rapide de notre société vers une civilisation de masse, de consommation, de mondialisation, dont la progression est inévitable, Alfonso Caycedo élargit la sophrologie au domaine social, préventif et pédagogique (1977).

La sophrologie est une méthode pratique destinée à mobiliser les potentiels de l’être humain. L’entraînement à ses techniques active de façon positive les capacités et ressources de l’individu pour renforcer les structures saines de la personnalité. Elle permet de développer de nouvelles capacités d’adaptation aux nouvelles conditions de vie en société.

Très largement utilisée dans le domaine clinique et thérapeutique, la sophrologie a aujourd’hui un caractère social, préventif et pédagogique qui s’adresse à chacun, de la préparation à la naissance jusqu’à l’accompagnement en fin de vie.
Elle se définit comme une nouvelle profession à part entière.

La sophrologie est une école scientifique qui s’appuie sur des sciences reconnues :

  • Anatomie
  • Neurophysiologie
  • Neuropsychologie

Elle possède ses propres théories.
Elle s’inspire de bases philosophiques issues de la phénoménologie

La sophrologie repose sur trois principes fondamentaux :

  • Rétablir la relation corps / esprit (schéma corporel) comme une réalité vivante et dynamique
  • Développer les capacités d’action positive
  • Tenir compte de la réalité objective de la personne et de l’environnement

Les différentes étapes de la méthode :

  • Ancrer la réalité présente en rétablissant une relation harmonieuse entre le corps et l’esprit
  • Optimiser les capacités de futurisation face à nos projets et à nos objectifs
  • Stimuler les aspects positifs de notre mémoire (souvenirs, sensations, réussites, qualités, acquis)
  • S’inscrire dans un processus existentiel qui inclut tous les aspects de notre vie.

Son acquisition est simple. Sa pratique s’intègre à notre vie quotidienne et ne demande ni matériel, ni tenue, ni condition particulière pour sa réalisation.